Syndrome Fémoropatellaire

knae-smerter-ved-loeb

Syndrome Fémoropatellaire

Lorsque vous bougez l’articulation du genou de façon uniforme et répétée, par exemple lorsque vous courrez ou que vous faites du vélo, un ligament appelé « tractus iliotibialis » coulisse sur l’extérieur de l’os de la cuisse, juste au-dessus du genou. À force, ces efforts et ces contraintes répétées provoquent l’inflammation de ce ligament robuste ou de la bourse sous-jacente.

Quels sont les symptômes d’un syndrome fémoropatellaire ?

Les symptômes se manifestent généralement sous la forme d’une douleur qui va en s’aggravant au niveau de la surface du genou et qui est exacerbée lorsque vous exercez une pression, que vous étirez le ligament extérieur (tractus iliotibialis) ou que vous courrez. Consultez un médecin. Celui-ci sera souvent en mesure de formuler un diagnostic. En cas de doute, il recommandera une échographie.

Quelles sont les causes du syndrome fémoropatellaire ?

Les joggeurs et les sportifs de haut niveau peuvent développer un syndrome fémoropatellaire. Le syndrome fémoropatellaire est particulièrement fréquent chez les marathoniens et les personnes qui courent régulièrement sur de longues distances. Il touche également les cyclistes. Une surpronation du pied augmente la friction entre l’os de la cuisse et le ligament iliotibial. Dans le cas d’une surpronation, le coureur s’appuie principalement sur l’intérieur du pied. Le bord interne du pied est plus près du sol qu’à l’habitude.

Indlægssåler - Plantar fasciitis

  • Plus de 100.000 client nous font déjà confiance
  • Efficace contre la Syndrome Fémoropatellaire
  • Satisfaction complète ou remboursement

Seulement 54 €

Quel traitement est proposé ?

Tout traitement doit être envisagé en concertation avec votre médecin. Ce traitement implique généralement du repos, des exercices visant à étirer le ligament externe et de la rééducation. Des chaussures offrant un bon amortissement des chocs sont également essentielles. Si le pied est mal aligné, il devra être corrigé grâce à des semelles ou à des chaussures adaptées.
Des médicaments sont souvent prescrits en complément. Des anti-inflammatoires non stéroïdiens permettront de réduire l’inflammation dans de nombreux cas. Les injections de cortisone sont efficaces chez certaines personnes. Elles sont souvent associées à un traitement par ultrasons (ultrasonothérapie). Un recours à la kinésithérapie sous forme de massages, d’exercices et d’étirements pourrait être utile.
Le traitement a un objectif double : réduire la gêne et l’inflammation, et prévenir les irritations futures. Le traitement implique du repos, une course sur un terrain plat et, peut-être même la modification de la façon dont vous courrez et vous marchez. Les cyclistes devraient essayer d’abaisser légèrement leur selle. Lorsque vous pédalez, évitez d’étirer complètement le genou.

Explication du syndrome fémoropatellaire

  • L’expression « syndrome fémoropatellaire » désigne une blessure sportive localisée sur l’extérieur de l’articulation du genou.
  • Le syndrome fémoropatellaire provoque des douleurs sur l’extérieur du genou.
  • L’origine exacte de ces douleurs initialement diffuses peut être difficile à déterminer. Au bout d’un certain temps, les douleurs s’intensifient. Leur épicentre se situe au niveau de l’aileron externe du genou.
  • Ce problème est courant chez les cyclistes et les personnes qui courent sur de longues distances. Vous devez adapter vos activités sportives et vos chaussures en fonction.
  • Dans de rares cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour couper la bande de tissus conjonctifs.

Les semelles Align Footwear® vous offrent plus de mobilité et de confort, et renforcent vos performances. Elles contribuent au redressement de la posture et à l’adaptation physique au sein de la chaîne cinématique, améliorant ainsi votre santé et votre bien-être. Lorsque les semelles amènent le pied dans une posture naturellement correcte, les contraintes associées à chaque pas sont mieux réparties. Nos semelles réduisent les ondes de choc destructrices qui remontent dans votre corps à chaque fois que vos pieds touchent le sol. Le résultat ? Un allègement des contraintes physiques et une réduction de l’inflammation au niveau des articulations, des muscles, des tendons et des ligaments. Des années de recherche et d’élaboration de notre technologie à points triplanaires nous ont permis de développer un système qui rapproche la cheville de 32 % de la position neutre et qui corrige la pronation (mauvaise démarche) jusqu’à 27 %. L’os du tibia, quant à lui, se voit rapproché jusqu’à 40 % de la position neutre. L’alignement au niveau des chevilles et du tibia est déterminant non seulement pour réduire les douleurs et la fatigue, mais aussi pour corriger la pronation et la supination. En soutenant le pied, nous assurons la mobilité totale des muscles des pieds. Un résultat impossible d’obtenir en renforçant simplement le support sous la plante du pied (avec un coussinet de compression ou un support de voûte plantaire, par exemple).

Délai de rétractation de 60 jours

Satisfaction complète ou remboursement

Ring til Mette Fly hvis du har spørgsmål

Vous avez des questions ?

Appelez +45 22 633 633
ou  contactez-nous@alignfootwear.be